Trop petits!

Tant pis pour les clichés…

Le ministre de la Santé du Zimbabwe, qui s’exprimait à l’occasion du lancement d’un nouveau programme de lutte contre le sida fin février à Harare, estime que les préservatifs les plus appréciés dans son pays, importés de Chine, posent parfois un problème… de taille à certains de ses concitoyens.

Et de lancer un appel pour lancer une fabrication locale plus adaptée et ne pas freiner l’usage du préservatif qui atteint de très bons scores au Zimbabwe, l’un des pays les plus touchés au monde par l’épidémie de VIH.

Le fabricant chinois concerné s’est immédiatement engagé à revoir l’étendue de sa gamme.

préservatifs trop petits
preservatifs