Des prothèses faites par une imprimante 3D

LA BELLE INITIATIVE

Des prothèses faites par une imprimante 3D

C’EST UNE IDÉE GÉNIALE qui va permettre d’équiper toujours plus de malades à travers le monde. L’association Handicap international vient d’annoncer qu’elle allait développer l’impression 3D pour fabriquer des prothèses de membres inférieurs (jambe et tibia). Objectif, installer d’ici à la fin de l’année un centre d’impression au Togo.

Jusqu’alors, il fallait faire un moule en plâtre du moignon, l’ajuster quatre ou cinq fois, mettre une résine autour après un passage au four. Ce qui nécessitait « des professionnels, un matériel assez lourd et un centre d’appareillage », a expliqué un porteparolede l’ONG.

Désormais, un petit scanner,transportable dans un sac,permettra de prendre les mesures du moignon. Elles seront ensuite envoyées à un logiciel de modélisation puis àl’imprimante 3D. Handicap international travaille sur ce projet pilote depuis 2015. Testée sau Togo, en Syrie et àMadagascar, ces prothèses ultramodernes permettront de gagner du temps. Dix-neuf patients en ont déjà été équipés l’an dernier, plus de 200 vont l’être cette année en Inde et enSyrie.

Seul hic, le prix très élevé de ces prothèses, à 1 200 € l’unité.

Laisser un commentaire